D-day Hystéro !

Le mot qui fait peur : hystérosalpingographie. C’est une simple radio des trompes. Mais quand on s’est un peu documenté sur l’infertilité, on sait que cet examen risque d’être source de bien des difficultés à venir.
Ça c’est pour moi. Pour T. ce sera spermogramme. Pas beaucoup mieux me direz vous. Mais au moins, l’iPhone connaît ce mot. Et il n’y a pas “hystero”dedans…
Le mot qui vient ensuite, c’est clomid. Et la aussi ça résonne comme un écho. Je l’ai lu tellement de fois ce mot. Sur des forums, des blogs. Je sais qu’il rime avec infertilité et difficulté de procréation. Je n’aimais pas duphaston.

Clomid ne me plait pas plus. J’ai peur qu’il rime avec souffrance, déception et attentes douloureuses.

J’étais super stressée depuis la veille. En arrivant au labo, en passant la porte, en disant que j’avais rendez-vous, en me déshabillant dans la cabine. Quand je me suis allongée sur la table d’examen, je ne pouvais pas faire cesser les larmes de couler. L’infirmière me souriait, m’expliquait ce qu’on allait faire. Calmement, posément. Elle m’a dit que le médecin était un homme, qu’il arrivait.

L’hystéro permet de voir si les trompes sont bien étanches. Le médecin installe donc une petite pompe et injecte un liquide. Ensuite, on bouge afin de bien le répartir et de voir si les trompes le conservent bien. 20 minutes après, on refait un cliché pour déterminer si l’évacuation du produit se fait normalement.

Et puis tout s’est passé très vite. Soyons honnête, ce n’est pas une partie de plaisir, on ressent une douleur sourde dans le bas ventre, fugace mais bien présente. C’est la pose de la petite pompe qui est douloureuse. Mais honnêtement, c’est vraiment peu de choses. Ensuite on pose, sur le côté gauche, puis sur le droit et enfin sur le dos et puis quelques minutes après, c’est terminé.

Le médecin m’a dit tout de suite qu’il n’y avait pas de problème. Que mes trompes étaient bien étanches. De longues longues minutes après le 2nd cliché (une grosse demi heure), il m’a remis les clichés en me disant qu’il n’y avait aucun souci du côté de l’étanchéité de mes trompes (ô joie !) et qu’il fallait qu’on essaie dans les jours qui suivent, paraîtrait que l’hystéro aide à la conception…

Je suis sortie du labo hyper en retard pour ma réunion mais un sourire jusqu’aux oreilles ! Au moins mes trompes ne sont pas responsables. On a trinqué le lendemain à leur étanchéité !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s