Un jeudi à oublier

Journée atroce hier. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle avait mal commencée avec ce maudit test, toujours est il qu’elle a bien continué sur sa lancée…

C’est comme ça que le propriétaire de nos bureaux est venu tranquillement nous annoncer dans la matinée qu’il allait envoyer un recommande pour qu’on débarrasse le plancher au 31 décembre. De cette année oui, dans 6 mois donc. Est il utile de préciser que nous n’avons absolument aucune autre solution pour loger 5 personnes au cœur de Paris, avec 2 recrutements prévus pour la rentrée…

On continue dans les mauvaises nouvelles par ma petite maman au téléphone qui m’informe que mon grand père, de 98 ans, a subi des examens pour des infections urinaires a répétition, ne va pas très bien, mange peu, voire pas et est très fatigué.

Ou comment se ratatiner au fil de la journée… C’est dans ces moments la qu’on aimerait de rouler en boule dans un coin, oublier tout ça et se réveiller avec une solution a chaque problème.

Et la soirée était à l’image de la journée. Je n’étais pas bien, comme dans un état second de tristesse. Déconfite.

Espérons que cette veille de week-end soit plus calme. Je suis fatiguée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s