Journée d’information à l’Espace Paris Adoption

J’ai passé cette journée du 20 novembre 2013 à l’Espace Paris Adoption. Il s’agit de la réunion d’information obligatoire pour tout dépôt d’un dossier en vue de l’adoption d’un enfant (en France ou à l’international). J’ai reçu la convocation a cette réunion depuis un moment puisque celle d’octobre avait été déplacée et que le courrier m’en informant ne m’était jamais arrivé.

Il ne s’agit pas pour moi de mener tous les projets de front. Je sais bien que tout cela est beaucoup trop compliqué matériellement et psychologiquement pour croire pouvoir tout assumer et vivre en même temps. Et de toutes façons, je suis convaincue qu’il faut une motivation pleine et entière pour chacun des projet qui est différent et ne requiert pas les mêmes motivations et capacités.

Je suis aujourd’hui a 200% dans le projet bébé avec papabio et je me donne tous les moyens possibles pour que ça fonctionne.

Je sais aussi que la prochaine étape serait la poursuite du projet à la clinique Eugin à Barcelone si papabio et moi n’arrivions pas à concevoir ensemble ce bébé et/ou que lui décide de mettre un terme à notre pacte.

Et l’étape suivante sera la procédure d’adoption. Je crois que c’est le cheminement naturel des couples (et célibataires) qui veulent plus que tout avoir la chance d’être parents et sont obligés de passer par la PMA, l’ICSI et autres réjouissances aux noms barbares.

Alors j’ai souhaité entamé cette démarche auprès de l’EPA pour avoir des notions quant aux démarches, possibilités, exigences, délais, coût, etc

Cette réunion est un préalable a toute démarche d’adoption et j’en ressors la tête pleine de notions, connaissances et retours d’expérience intéressantes et (autant être sincère) un peu déstabilisantes et angoissantes.

Nous étions une petite trentaines dans une salle du 54 rue Philippe Auguste. Un panel relativement représentatif de personnes désireuses de devenir parents étaient présents, des femmes célibataires (j’en ai compté au moins 4) et des couples, jeunes pour 2 d’entre eux (la trentaine), des un peu plus âgés (la 40aine) et un autre qui semblait être quasi quinqua.

Nous avons pu profiter de la présence de différents intervenants tout au long de la journée : adjointe a la chef du bureau, travailleur social, psychologue.

L’objectif de cette journée est de nous présenter le cadre juridique et administratif de l’adoption. D’abord qu’est ce qu’une adoption, comment elle se définit, quelle est son histoire, quel est son cadre légal etc.

Et puis, et surtout, on parle de l’enfant qui est, bien sûr, au centre de  toutes ces démarches. C’est lui qu’il faut protéger. L’adoption existe pour permettre a des enfants d’avoir des parents, une famille qui les aime après avoir subi un abandon. On lui apporte un cadre juridique et affectif nécessaire à son équilibre, son épanouissement et son bonheur.

On a parlé des pupilles de l’état français (non adoptables par les célibataires), de l’adoption a l’étranger, via l’AFA (agence française de l’adoption), les organismes autorisés pour l’adoption (OAA) ou via les démanches individuelles.

Nous avons évoqué les lois, décrets et conventions applicables en France et a travers le monde (pour La Haye), les chiffres de l’adoption a Paris, etc

Et puis bien entendu, nous avons longuement évoqué l’agrément. Le fameux agrément remis par les autorités compétentes et qui est le préalable obligatoire à toutes démarches d’adoption d’un enfant.

La journée est fondamentale car elle permet d’apprendre énormément de choses, de comprendre aussi le fonctionnement des institutions, le parcours des enfants (pupilles et à l’étranger) et celui à venir des adoptants.

La journée est aussi source de mise en perspective du projet et de questionnements. Les chiffres sont très parlants et les délais importants.

On apprend sans doute beaucoup sur soi et sur ses capacités, compétences et motivations durant cette procédure longue et particulièrement difficile émotionnellement.

Mais, de nombreux couples deviennent ainsi parents et ont la chance de rendre heureux des enfants qui n’attendaient que l’amour d’une famille. Je crois que même si on comprend les difficultés et embûches de cette lourde procédure d’adoption, c’est cela qu’il faut réussir à garder en tête.

Nous avons ensuite 1 an pour déposer le dossier, ce qui laisse le temps de réfléchir, de laisser aussi la vie faire son bout de chemin, de prendre la mesure de cette décision, de mûrir sa réflexion etc. Cette journée m’a été très bénéfique. Elle permet vraiment d’appréhender la démarche d’adoption de manière générale dans un 1er temps, et dans le détail dans un 2nd. J’en ressors avec l’impression d’avoir de véritables réponses à mes interrogations et la connaissance des processus et difficultés à envisager.

Pour moi, il est sans doute un peu tôt pour déposer un dossier (j’étais d’ailleurs je pense la plus jeune parmi toutes les femmes présentes) et puis ce projet bébé avec papabio est ma priorité, mon objectif principal. Je ne veux pas (et ne suis sans doute pas capable) de tout mener de front. Je sais qu’il faut que je me focalise sur ce petit poussin auquel je pourrais donner naissance.

La suite, ce sera pour plus tard. L’expression « chaque chose en son temps » prend tout son sens aujourd’hui…

Publicités

2 réflexions sur “Journée d’information à l’Espace Paris Adoption

  1. Merci pour votre souhait ! Mon parcours est un peu complexe et solo comme vous l’aurez compris. Aujourd’hui, j’ai mis de côté l’option adoption, parce que je préfère faire les choses par étape, d’abord la PMA, ensuite l’adoption. Mais en effet, le parcours est très long et c’est une épreuve à endurer. Je pense qu’il faut s’armer de patience et de courage et être prêt à recevoir un enfant qui peut être en souffrance. Mais je crois aussi que l’envie d’être parents fait des miracles. J’espère que ton souhait se concrétisera et que la réunion t’apportera déjà de nombreux éléments de réponse. N’hésite pas à me tenir informée ! Bon courage pour la suite. Bisous et à bientôt

  2. 🙂 Beaucoup de mal à me concentrer sur mon boulot moi aussi, même si c’est très chargé, je fais des journées à rallonges mais j’ai besoin de ce bol d’air blog pour évacuer un peu et papoter avec les copines ! Ma mère est infirmière scolaire et souvent elle me raconte les histoires de mômes totalement à la dérive et je me dis moi aussi que je ne suis plus si pressée que ça ! (et que les parents qui font des enfants et se séparent ensuite sans se soucier de leur éducation sont un véritable fléau pour la société). Difficile de faire abstraction de cette envie plus qu’envahissante d’être maman mais tu as raison, il faut faire autre chose, vivre tout simplement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s