Rdv étiopathie, check !

Samedi matin, 10h45 – 1er rdv d’étiopathie à 32 ans. Objectif : me remettre dans l’axe ! Plus précisément travailler sur le petit bassin et l’hypophyse. J’avais lu pas mal de choses sur les bienfaits de l’ostéopathie/étiopathie en cas de difficultés de conception (attention, on ne parle pas là de magie mais de petit coup de pouce qui a pu fonctionner pour les plus chanceuses d’entre nous). J’avais échangé avec cette jeune étiopathe que ma petite sœur consulte fréquemment et vante les mérites et la douceur. Après un petit (long en fait) récapitulatif par mail de mes antécédents, résultats d’examens, prises de sang etc, elle m’avait répondu qu’il serait bien qu’on se rencontre aux alentours de J9 J10 grand max J11, or samedi était J8, (presque) parfait.

Installées à son bureau, nous avons commencé par discuter, et prolonger notre échange de mails. Elle voulait savoir depuis quand j’attendais cette grossesse, comment j’allais, comment je me sentais, etc.

Ensuite, elle m’a fait retirer ma jupe et mes bottes (pas folle la guêpe, je savais qu’en jean, je me serais retrouver les fesses à l’air !) puis m’a installer sur la table, sur le dos. Elle m’a « massé » le ventre, tout en continuant à parler, avec douceur, gentillesse et une grande attention. J’écris masser entre guillemets parce qu’il ne s’agit pas d’un massage comme chez le kiné, on sent qu’elle écoute le corps et essaie de détendre mon ventre et tout mon corps par un toucher délicat et ciblé. Elle sentait un stress très important (en effet, mis à part cette grossesse, à laquelle je pense sans cesse, j’avais vécu la veille une journée de stress professionnel intense, et c’est loin d’être fini). Au fur et à mesure qu’elle me massait, je sentais mes muscles se relâcher et mon ventre se détendre, à tel point qu’il a gargouillé (mais pas avec ce gargouillement de faim qu’on peut connaître, c’était autre chose, difficilement explicable).

Elle m’a ensuite manipulée au niveau du cou, afin que cela puisse avoir un effet sur l’hypophyse. Cette dernière n’est pas « atteignable » (ce post est bourré de guillemets !) directement mais le travail à ce niveau là permet de l’atteindre et de relancer cette dernière si c’est nécessaire.

Elle m’a fait « craquer » à 4 reprises, en douceur, sans douleur ni surprise, au niveau des cervicales et du bassin, de chaque côté.

Nous avons poursuivi nos échanges durant cette demi-heure de détente et d’apprentissage de mon corps et du rôle de chaque organe sur lequel on a pu « travailler ».

J’ai été très honnête avec elle. Même si je n’ai évidemment pas évoquer papabio, je lui ai parlé de mon stress, de la pression, de cette impression d’être si différente de mes amies qui tombent enceintes en claquant des doigts, de ne pas être femme parce que je n’arrive pas à tomber enceinte naturellement, du poids de tout ça sur mon quotidien, de la tristesse qui s’abat parfois si lourdement et de l’espoir qui ressurgit aussi fort ensuite. Elle a écouté, entendu, compris aussi je crois (elle qui a le même âge et partage sa vie depuis 1 an seulement avec l’homme avec lequel elle pense enfin être prête à faire des enfants).

Elle m’a dit que nous pourrions nous revoir, en fonction de mon envie, du besoin que je ressentais et des prochains cycles. Elle m’a donné également des exercices simples à faire à la maison, pour décongestionner le ventre.

Ce rendez-vous m’a fait un bien fou. Parce que je me suis exprimée en toute liberté et franchise c’est certain, mais pas seulement. Je me sentais aussi totalement en confiance, rassurée et sereine entre les mains de cette thérapeute. Je pense aussi que ça me fait du bien parce que ça me donne espoir, que je me dis que ce petit rien pourra peut-être être le coup de pouce qui aidera le destin et permettre une grossesse, ma grossesse, mon bébé en 2014…

Publicités

4 réflexions sur “Rdv étiopathie, check !

  1. Le principal c’est que tout ça t’as fait du bien. Et de toute façon ça ne peut pas faire de mal, donc on ne sais jamais, un truc détendu par ci, un truc déplacé par là, et hop bébé fait son nid…
    Je te le souhaite!
    Bises

  2. Au final, ça a l’air plutôt bien l’étiopathie. J’aime bien le côté « ça pourrait aider » mais hors du cadre médical, blouses blanches / vertes (biffez la mention inutile) et compagnie.
    Je te souhaite un joli petit nid tout prêt 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s