11h – Ovulation’s time !

J’ai une Gyneco super, disponible, gentille et extrêmement calée sur l’AMP dont elle a fait sa spécialité.

J’ai un labo spécialisé PMA a deux pas de chez moi, avec certes une ouverture a seulement 8h le matin mais disponible, compétent et rapide pour la prise en charge.

J’ai un boulot dans lequel je m’épanouis totalement, je travaille avec une équipe géniale et peut arranger mes horaires a ma guise (a raison de quasi 10/12h par jour en même temps).

J’ai une étiopathe extra, un peu au bout du monde mais qui écoute, parle, échange et me fait du bien, même si je ne sais pas encore s’il va y avoir un effet positif de son intervention, et ne saurait d’ailleurs sans doute jamais.

Toutes ces choses impératives, dont Madame Pimpin a établi la liste hier, je les ai, j’ai de la chance et j’en suis bien consciente.

Moi aussi je fais des allers/retours entre des points A, B, C, D et parfois E (mais suis trop nulle en dessin pour m’y risquer!).

Mais ce que je n’ai pas en revanche c’est un amoureux, mari, chéri pour vivre tout ça a mes côtes.
Aberrant me direz vous, inconscient, égoïste, lâche, fou, etc. Peut-être, sans doute. Je n’ai pas d’amoureux mais j’ai papabio. Il faudra que je vous en parle de papabio, que je vous explique. Si un petit poussin pointe le bout de son nez un jour, ce sera grâce a lui. Ce sera lui que je verrai dans mon bébé, les traits de son visage, peut être son sourire, la couleur de ses yeux. C’est étrange de se dire ça. C’est atypique, nous ne sommes pas un couple, pas amoureux, on ne fait aucun projet, nous n’avons pas une « vraie » relation mais si je tombe enceinte demain, ce sera cet homme là qui sera le père, même s’il ne le reconnait pas et qu’il ne portera jamais son nom.

Histoire soir, il a été extra. Il a débarqué à 22h30 chez moi, après avoir traversé tout Paris, en plein boulot, crevé, juste parce qu’il savait qu’il fallait qu’il soit là. Que j’avais besoin de lui. Il était souriant, les yeux embués de sommeil, on a passé un court moment ensemble mais toujours aussi agréable et je ne peux que le remercier d’avoir été aussi gentil, doux et rassurant.

J’ai hésité à vous parler de lui, de ma véritable histoire, j’avais l’impression d’être trop éloignée des histoires de chacune d’entre vous, d’être trop en marge de ce que doit être un projet de bébé à 2. Mais cela fait intégralement partie de mon projet, je ne pouvais pas écarter cette information. Et aucune d’entre vous ne m’a jugé ou reproché cette décision. Je sais que tout le monde ne sera pas aussi ouvert d’esprit que ma famille proche, mes amis et vous, que si je tombe enceinte de papabio, le regard des autres sera difficile. Mère célibataire, on pense tout de suite à un « cas soc. », une « pauv’fille » ou une écervelée qui s’est envoyée en l’air sans se protéger.

Tant pis. Le tri se fera naturellement. J’ai pris la décision de faire un bébé toute seule en mon âme et conscience, j’ai pesé les pour et les contre, y ait longuement réfléchi (et chaque jour encore je m’interroge). Je ne crois pas être inconsciente, stupide, égoïste ou immature. Je crois juste que cette envie de bébé prime sur tout le reste, et qu’il est inconcevable de vivre ma vie de femme sans être maman.

Je voulais en profiter pour remercier chacune d’entre vous de votre soutien, de votre présence, de vos petits mots d’encouragement et votre gentillesse. Je sais que vous savez comme c’est important dans ces moments difficiles. Un grand MERCI à vous !!

Il est 11h, c’est l’heure de l’ovulation…

Publicités

4 réflexions sur “11h – Ovulation’s time !

  1. Uh, j’espère ne pas t’avoir remuée avec ma liste :s
    ma copine Madame OPK, dont je parle parfois chez moi, est maman solo d’une petite choupette toute mignonne. La petite a été conçue grâce à la pma (soft) et je suis quasi sure que sans les opk ma copine aurait probablement décidé de rencontrer « le bon ». Car le monsieur n’était pas le bon du tout du tout. Et parfois ma copine me dit qu’il aurait été plus simple d’avoir recours à un papa bio plutôt que de tabler sur un histoire foireuse. Parce que aujourd’hui, elle est une formidable maman solo mais l’ex lui complique tout de même bien les choses.
    Et moi, je suis pas à ta place mais si je n’avais pas de chéri je crois que j’aurais tenté l’aventure que tu vis. Je trouve que c’est courageux, et tout le contraire d’irresponsable. Et tellement moins moche et hypocrite que ces couples qui ne s’aiment pas, mais font juste semblant pour atteindre un ersatz de format social, obsolète de surcroît.
    Tu seras une super maman, déterminée, courageuse et admirable. Et honnête, surtout.
    Je te fais des bisous, tout ca pour dire Ue malgré la vision réductrice mise en avant hier sur mon blog, suis avec toi à 1000%.

  2. Ovulation en cooooooours ! ^^
    Je suis persuadée que j’aurai fait la même chose que toi dans ton cas. Et je trouve ça vraiment courageux de vivre toute cette galère en solo, sans personne sur qui s’appuyer. Parce que nous on a beau être là pour t’écouter quand tu veux, c’est quand même pas pareil. Mais ce papabio à l’air tout gentil, et ça, c’est déjà top.
    Plein de bisous

  3. D’uin côté, j’ai toujours su que je voulais des enfants. De l’autre, je suis restée célibataire très longtemps (dans mon groupe d’amie j’ai toujours été « la célibataire » et mon Biquet est en fait ma première relation longue 🙂 ) Autant te dire que le plan pour faire bébé toute seule, il occupait avant cette rencontre un bon petit coin de mon esprit.
    Tu es très courageuse de mener ce combat toute seule (avec un peu d' »aide » de papabio qui a l’air très chouette). Ton enfant aura beaucoup de chance de t’avoir comme maman!
    Gros bisous

    • Tu me ferais presque verser une petite larme avec ce beau message ! Merci beaucoup, encore une fois je suis touchée par ce que tu m’écris. Quand on commence à parler (un peu) autour de soi de l’idée d’un bébé toute seule, je suis plutôt agréablement surprise de l’effet que cela fait. Je suis très bien entourée par des gens ouverts d’esprit, ça aide mais personne ne m’a balancé d’horreur pour l’instant, et tu es loin d’être la seule à me dire que tu y as pensé. Rassurant (ou pas car ça met en avant aussi le problème du couple), c’est une image d’un monde qui évolue, et des femmes qui assument leurs choix et leurs envies de maternité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s