L’attente…

Mon ovulation a eu lieu vendredi dernier à 11h. Merci à toutes de votre soutien et de vous être réjouies de ce truc que seules vous et moi savez et qui ne se voit pas, ne s’entend pas mais représente pourtant Le moment clé !

TG à faire au plus tôt le 31 janvier. En croisant les doigts pour qu’il soit nécessaire, que j’ai l’immense joie de faire pipi au réveil sur un bâtonnet qui m’aura couté 7€, qu’il n’y ait pas de douleurs de règles, signes de mauvais présage, qu’il n’y ait pas de règles du tout, qui me réveillent en pleine nuit et me laissent éveillée et me fasse sombrer dans une tristesse profonde.

Aujourd’hui, et pour les 10 jours à venir, je ne peux qu’attendre et surtout éviter de focaliser sur des éventuels signaux que voudraient me faire entendre mon corps. Très honnêtement, en novembre, j’avais l’impression depuis le jour J de l’ovulation que ça avait marché. Les follicules étaient magnifiques, ils étaient 2 (dont un avec 2 poches !), la gygy était hyper optimiste, papa bio et moi avions assuré sur l’agenda et j’avais l’impression d’avoir un tas de signes avant-coureurs. Et puis, en pleine nuit, la déconfiture, l’arrivée des règles, en avance même d’un jour les bitch.

Cette fois ci, alors même que c’est peut être (sans doute) la dernière tentative clomid/papa bio, je me sens moins confiante, j’ai envie d’y croire à 8000% (au moins) mais pas de voir a tout prix les signes d’une grossesse. Je vous dis ça tout en y pensant chaque minute de la journée. C’est horrible, je crois que je suis tout simplement incapable de me sortir ça de la tête plus de 3 secondes, même la nuit quand je me réveille, je pense à ça. Tout le temps. Et étrangement, je me sens une vitalité, une joie et un espoir incroyable. Je bosse 12h par jour, en dors 5 et malgré une tête atroce (un remède pour les cernes au passage !?) je me sens super bien, boostée à 200%. Et je sais que je vais m’effondrer si je ne suis pas enceinte et que l’histoire s’achève là…

Vous faites comment dans cette période là vous? Est-ce que vous pensez sans arrêt au fait que vous êtes peut-être enceinte ? Est-ce que vous vous empêchez de boire de l’alcool? du café? Est-ce que vous cherchez des signes?

J’ai poussé le vice à me balader sur famili hier soir pour regarder les prénoms de filles (oui pour le garçon c’est déjà arrêté !). Est-ce que je suis irrécupérable !!?

Publicités

21 réflexions sur “L’attente…

  1. Et bien je t’annonce que tu n’es pas complètement folle! Certes un peu oui, mais juste ce qu’il faut, comme moi quoi.
    Franchement, à quoi servirai tout ça si il n’y avait pas beaucoup d’espoir? C’est tellement important tout ça, c’est de ne pas y penser qui serait bizarre.
    Bref, ces deux semaines d’attentes sont interminables, il n’y a rien a faire malheureusement, j’en suis désolée. C’est un calvaire!

    • 🙂 Je suis rassurée de savoir que je ne suis pas complètement maboule (enfin, si c’est juste comme toi alors ça va !) Le problème de tout cet espoir, c’est que la chute risque d’être aussi grande que l’espoir l’a été.. Mais pas de pessimisme, pour l’instant, je profite de ces 2 semaines pour espérer et profiter de ne pas calculer/réfléchir/compter/prendre des médocs/faire des prises de sang/échos, ,etc. Et rien que ça c’est déjà pas si mal !

  2. Normal…. Je vois pas comment faire autrement !!! Pendant l’attente post transfert, je n’arrêtais pas d’y penser…. Y’a qu’à croiser, et faire confiance à tes magnifiques follicules et aux zozos de papa bio !!!

    • Je croise, j’y crois, etc..Et je tente de faire confiance à tout ce p’tit monde là, pas si simple mais je veux y croire. J’imagine en effet qu’après un transfert, ça doit être pire côté psychotage !

  3. On va dire sur tu es tout a fait normale madame ! Oui ici aussi j’y pense non stop, même dans des journées de travail remplies, impossible de penser a autre chose.
    En général pendant l’attente j’essaie de faire attention, la dernière fois j’avais arrêté alcool et café après la ponction, mais c’était plus psychologique. Comme tout disons évite les excès.
    En tout cas je t’envoie tout plein de courage dans cette attente.
    Bisous.

    • 🙂 C’est idiot mais ça me rassure de lire que je suis comme vous côté « psychotage » permanent et que c’est finalement on ne peut plus normale comme attitude. Côté café, j’en suis à 3 par jour mais n’ose pas boire d’alcool. Mais c’est totalement psychologique je suis d’accord avec toi. Pas d’excès en tous cas, c’est certain, je me concentre sur le boulot un point c’est tout. Merci beaucoup pour ton soutien en tous cas, je prends ! Bisous et à bientôt

  4. Ben oui, on est toutes pareils, même si avec le temps on psychote un peu moins, et encore …
    Dans ces périodes, je bois un peu d’alcool en cas de soirées, du café oui, mais sans excès. Au début des essais, je me conduisais comme un vraie femme enceinte genre pas de lait cru ni rien pendant les dpo. J’ai vite arrêté ce cirque, à part attirer des curiosités déplacées ça ne servait à rien de toutes façons 🙂
    Bisous et courage pour tout.

    • Merci de tes précieux conseils ! Je pense en effet que je vais faire comme toi, modérément évidemment mais sans non plus jouer à la femme enceinte. Et comme tu dis si bien, ça attise des curiosités déplacées. Merci pour tout ! Bisous

  5. Oui on y pense toutes 🙂 et on y pense même si c’est impossible que ça ait marché 😉 quant aux signes on les cherche forcément. Je suis tombée enceinte 2 fois et les signes ont été différents… par contre les douleurs de règles étaient là et pour les loulous, elles ont été pires que tout… tout ça pour dire que rien n’est jamais vraiment perdu 🙂 je croise fort !

    • Oui, le truc d’y penser même si on est sûr que c’est totalement impossible que ça ait marché, j’ai fait aussi 🙂 Les douleurs de règles sont vraiment terribles dans ces cas là, je me demande si elles ne sont pas douloureuses aussi parce qu’on souhaite tout sauf ça 😦 j’aime bien l’idée que rien n’est jamais vraiment perdu, je garde ça dans un petit coin de ma tête ! Merci…

      • Les douleurs de règles quand on est enceinte sont dues à l’utérus qui travaille. Pour les jumeaux ça me réveillait la nuit et évidemment j’en pleurai car convaincue que c’était fini. Pour le coup c’est vraiment un signe qui n’en est pas un 🙂

      • Rholala carrément ça te réveillait la nuit !!? (non je ne fais aucun parallèle avec ce bon gros mal de ventre qui cette nuit m’a tenue éveillée, parce que je pense/crains que c’est lié au stress du boulot qui me bouffe un peu en ce moment). Mais j’aime bien l’idée que tes bébés te signalent qu’ils sont en train de faire leur petit nid 🙂 J’imagine à peine comme tu as du être heureuse en apprenant cette grossesse, a fortiori après avoir imaginé que c’était fichu.

  6. non tu n’es pas seule dans cette longue attente!! Je suis comme toi à y penser tous les jours !!
    par contre je vis normalement je fais du sport, boit de l’alccol moderemment tous de meme…

    plein de bises

    • 🙂 c’est agréable de se dire qu’on est toutes dans la même « galère » ! Tu as l’intention de faire un test avant la date présumée des règles ou attendre sagement ?
      Merci pour tes conseils en tous cas, je pense que tu as raison et vais sans doute adopter la même attitude…

  7. pour ma part j’ai souvent psychotté aussi! par contre je ne faisais pas du tout attention en termes d’alcool ou autre parce que de toute façon le futur embryon n’est pas connecté via le placenta à ce moment là. La gynéco m’a confirmé que cela n’avait pas d’importance au tout début (je ne savais pas que j’étais enceinte au nouvel an!!). Pour ma part quand le Ptit Truc est arrivé dans mon utérus j’ai eu des saignements que j’ai pris pour des spotting, c’était en fait des saignements d’implantation (je pensais que c’était une légende urbaine…) à DPO 9, 10, 11 et j’ai été irritable comme avant les règles et mal aux seins (pareil comme avant les règles). Je croise fort pour toi!!!!!!!!!!!! gros bisous!!!!!!!!!!!!!!!

    • Je ne savais pas du tout que le futur embryon n’était pas connecté avec le placenta ! Je vais pouvoir boire un verre avec ma copine vendredi soir alors ! Du coup c’est à DPO 9 que des effets ont commencé à se faire ressentir? Et la question peut paraître idiote mais est-ce que tu te « sentais » enceinte? J’ai une copine, alors qu’elle ne voulait pas du tout tomber enceinte, l’a senti très vite. J’ai toujours trouvé ça étrange… Les signes de Cendrillon sont aussi flagrants ! Que de bonnes nouvelles 🙂 Merci en tous cas, j’espère donc avoir mal aux seins, être irritable et avoir quelques saignements :-))

      • je ne me suis pas sentie enceinte car la dernière fois que j’avais fait un test c’était trop glauque, je crois que ça m’avait vacciné contre le psychottage. et puis l’irritabilité ça m’a fait penser que j’allais avoir mes règles… et puis là peu de symptomes ou plutôt ils sont pas très forts..donc..je ne me sens toujours pas enceinte!

  8. Pareil ici, mais bon, suis un tantinet psychopathe (juste dans mes rêves) et donc un peu folle aussi 😉 14 jours, c’est looong… Bon courage. Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s