11 Dpo – Pessimisme quand tu nous tiens…

Voilà. Dans 3 jours, je serai à 14 Dpo et si les redtaspé n’ont pas débarquées d’ici là, je pourrais/ferai un TG. Sauf que je suis plus que pessimiste…

Depuis 11 jours, j’essaie de voir des signes mais j’ai beau :

– mater mes nib’s sous toutes les coutures, aucune douleur ou gonflement particulier, pas de tubercules de Montgomery en vue. Rien, nada. Je sais que c’est souvent eux qui donnent le top départ, et les miens ils ne donnent aucun signe. Décidément, ces 2 là me pourrissent la vie, déjà qu’ils sont ridiculement petits mais si en plus, ils n’y mettent même pas un peu du leur quand c’est le moment, ça en devient désespérant.

– me lever super tôt et me coucher tard, aucun signe de fatigue aggravée, de pertes de connaissance, de vertige, maux de tête ou de dos,

– faire pipi 800 fois par jour, ça ne change pas de mes habitudes (ben oui café au réveil et thé vert à la menthe tout au long de la journée, ça aide…)

– aucune aversion particulière ou envie folle d’un aliment

– ma température corporelle n’est pas élevée (ceci étant je crois que mon thermomètre déconne joyeusement)

– aucun saignement non plus.

En fait, le seul petit changement depuis quelques jours, ce sont quelques maux dans le bas ventre et des aigreurs d’estomac hier après-midi. Oui mais non, je sais que ça c’est lié au stress et à l’appréhension, je sais que c’est parce que j’attends et que, comme la 1ère fois en novembre, je m’écoute trop et que mon ventre est au centre de toutes mes attentions. Mais je sais que ça ne signifie rien.

Et je me sens déprimée aujourd’hui, en perte totale de confiance sur l’issue de ce cycle. J’essaie de me faire doucement à l’idée que ce TG va être négatif et que c’est la fin de cette option A simple des essais sous clomid et papabio. Je sais que si ce TG est négatif, je vais m’effondrer et avoir un mal fou à ne pas sombrer.

La projection de cette mauvaise nouvelle ne va pas encore jusqu’à la fameuse question : « oui mais après? ». Je n’ai pas encore rappelé la clinique Eugin de Barcelone, n’ai pas réfléchi à tout ça parce que malgré tout, je sais que tout au fond de moi, malgré tous ces signes absents, j’ai envie/besoin d’y croire. Mais je me sens tellement triste dans cette appréhension. Et pourtant, je sais que tant que je n’ai pas lu ce « – » sur le TG, je tiens debout, c’est après que je vais m’écrouler.

Je m’y prépare…

Comme la vie est étrange parfois. Tout juste mon post terminé et publié, je range 2/3 petites choses et vais faire un petit pipi en passant par là. Et Oh surprise, des saignements. Oui mais alors, je fonds en larme parce que voilà, tout s’arrête les redtaspé sont là, ou j’y crois encore un peu parce qu’il peu éventuellement s’agir des saignements de nidation? Me voilà encore plus perdue…

Publicités

21 réflexions sur “11 Dpo – Pessimisme quand tu nous tiens…

  1. Je comprends bien ce que tu ressens pour l’avoir vécu tant de fois. Je croise fort pour que l’issue soit surprenante évidemment.
    Je me suis bien retrouvée dans tes mots quand tu parles des petits seins! ^^

    • Toi aussi tu es plus du genre Jane Birkin que Pamela Anderson !? Une frustrée ou une qui assume? J’ai ajouté un petit paragraphe à mon post, j’ai des saignements qui viennent de débarquer. J’ai souvent lu que ça arrivait comme « signe de l’implantation de l’oeuf dans l’utérus » mais j’idéalise et crains surtout que ce soient mes règles en avance :-((

      • Une ancienne frustrée qui assume. Même si je préfèrerais qu’ils soient plus gros!
        Pour les saignements, je peux pas trop te dire, je serai toi je me fierais pas trop aux signes (facile à dire je sais), surtout quand on focalise, le corps à vite fait de jouer des tours. M’enfin, je veux pas te flinguer le moral non plus hein, on sait pas, tout est possible jusqu’au résultat!

      • Moi aussi, ancienne frustrée qui assume (même si je rêve de décolleté) ! Pour le reste, foutu hasard qui fait mal les choses. Je ne me dis plus à rien 😦

  2. Crois-y tant que tu peux. Oui la chute est dure, je ne vais pas mentir. Mais au moins, tu auras eu des moments d’espoir et ça c’est beau. Donc tant que tu n’auras pas le « -« , crois y.

  3. « tubercules de Montgomery » keseko??
    Tant qu’il n’y a pas d’sang y’a d’l’espoir ma bonne dame. Je garde espoir pour toi. Courage. Gros bisous.

    • J’ai ajouté un petit paragraphe en bas de mon post. Justement, maintenant du sang il y en a… Les tubercules sont les « points » blancs sur les mamelons qui se font plus remarquer en cas de grossesse. C’est bizarre comme mot, on croirait parler de pommes de terre ! Je ne sais pas quoi penser de ces xxx saignements, ni s’il faut que je pleure ou que j’espère…

  4. Un ptit mot de réconfort j’espère de tout coeur que ces petits saignements ne sont rien. je t’envoi à travers ces mots de l’énergie positive et beaucoup de courage pour la suite que j’espère +++

  5. J’espère que les spottings vont s’arrêter et que tu auras une belle surprise. Sache que pour ma part, je n’ai eu des tubercules de Montgommery que tardivement , et que je n’avais pas vraiment de signes… Avec le recul, un peu, mais ça aurait pu être des SPM….
    Courage pour cette attente tellement difficile….
    PS : vive les petits seins !!! 🙂

    • Bonne nouvelles pour les tubercules ! Quelle étrangeté ce truc là quand même 😉 J’espère aussi que ce fucking spotting est un (bon) signe et pas le début de la fin. Difficile de ne pas se laisser submerger quand même, mais je sais que tu vois très bien de quoi je parle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s