Fin.

Mon pessimisme était donc plus que justifié. Les saignements d’hier soir n’étaient pas du tout des signes de nidation mais des règles, tout simplement. Des heures,  des jours entiers et des nuits à se laisser imaginer être enceinte et puis tout s’arrête, DNLP sonne la fin. Au réveil. Comme un signe qui voudrait me signifier que non, moi je n’ai pas droit a ce bonheur là. Moi je suis condamnée à pleurer sur mon sort d’infertile, je ne mérite pas d’être maman.

Tout ça pour se rendre compte que mon ventre est vide. Vide, c’est ce que je ressens profondément aujourd’hui. Vide, froide et pleine de courants d’air. Je n’ai même pas versé une larme. J’ai simplement constaté froidement les faits : j’ai mes règles, je ne suis pas enceinte. J’ai comme le sentiment que ce vide en moi repousse tout petit être qui voudrait y faire son nid et que rien ne permettra d’aller à l’encontre de ça. Aujourd’hui je me sens désespérément seule et affaiblie par cette nouvelle qui n’en ai même pas une.

Bien sûr j’imaginais déjà le + sur le TG, l’annoncer à ma mère. J’avais envie de ces nausées matinales et de tous les désagréments d’une grossesse. Aujourd’hui je sens mon ventre oui, les douleurs installées des règles qui me narguent et me crachent au visage mon infertilité.

J’ai envoyé un texto à papabio a 6h25 ce matin : « pas de bébé. »

Je ne sais même pas quoi dire à la Gyneco. Il va falloir que je réfléchisse à tout ça posément. Mais pour l’instant je suis incapable de penser a quoique ce soit d’autre qu’à ces règles qui ont fait leur retour. Dire qu’il y a quelques mois de ça, je m’inquiétais de les attendre trop longtemps… La vie est pleine de (mauvaises) surprises et bien ironique.

Je ne sais pas s’il faut que je continue ce projet bébé en Espagne, seule. La féecondité pma me parlait hier de Fiv à la clinique Eugin avec sperme de donneur. Papabio serait il partant pour un court séjour a Barcelone? Ou est ce qu’il me faut rester sur l’idée d’un donneur anonyme?

Peut-être faut il même que j’abandonne tout simplement cette idée/envie de bébé toute seule? Que je reprenne le goût des sorties entre amis, des rencontres. Je sais pourtant que j’en suis incapable aujourd’hui. Je suis dans un brouillard sombre et opaque. Reste à espérer qu’il n’y ait pas un précipice ou un mur épais devant moi que je n’ai pas encore discerné.

Publicités

26 réflexions sur “Fin.

  1. Je suis vraiment désolée 😦
    Surtout, n’y lis pas une histoire de mérite ou de signe qu’il faut abandonner: ça n’a absolument RIEN à voir!! Je sais que c’est dur de se sortir ces idées noires de la tête, surtout quand J1, son immense déception et ses pics hormonaux sont là mais tu dois garder en tête que DNLP frappe au hasard et sans raison particulière.
    Si le politiquement incorrect ne te fait pas peur et qu’il te reste encore un peu de force pour sourire malgré ce @#%$ de J1, je t’invite à regarder la vidéo que j’avais postée à la fin de cet article: http://lalignerosedotcom.wordpress.com/2013/09/25/19/.
    Je ne sais pas du tout quelles sont les possibilités médicales (et légales) pour faire un bébé pour une maman seule mais si tu veux en discuter et si je peux t’aider, n’hésite pas!!
    Gros bisous

    • Merci… Je regarderai la vidéo ce soir. Je suis au boulot, j’ai une journée chargée, une réunion méga importante (et chiante) cet après-midi et la seule envie qui me passe par la tête est de m’enfouir sous ma couette jusqu’à nouvel ordre. DNLP frappe au hasard, je sais qu’au fond tu as raison, mais c’est tellement injuste. Pour la suite, une fois que j’aurais remis un peu d’ordre (et de vie) dans mon esprit, je vais reprendre mes recherches, discuter avec papabio, savoir s’il sort de ma vie ou si on tente une autre fois ensemble et me rapprocher ensuite de la clinique en Espagne. D’ordinaire j’ai de l’énergie à revendre mais j’ai peur de ne pas être en mesure de tenir le coup de toute ce parcours toute seule. Merci de ton soutien en tous cas, encore une fois, ça me fait chaud au coeur.

  2. Courage ! Laisse la douleur vive passer, pour pouvoir penser à l’après un peu plus sereinement. Laisse couler les larmes, il faut toujours un peu de temps pour se relever.
    Gros bisous à toi

    • Merci… Je ne me fais pas de souci pour les larmes, je sais qu’elles viendront, elles commencent déjà à se faire sentir, mais il faut aussi que j’assure au boulot, pour l’instant c’est ça qui prend le dessus. Tu as raison, il faut du temps pour se relever, ce qu’il y a c’est que j’ai justement l’impression de passer ma vie à courir après le temps qui défile à toute allure…

  3. Je suis bien peinée de lire ça…
    Que c’est dur tout cet espoir piétiné à chaque fin de cycle.
    Il faut maintenant accuser le coup avant de passer à autre chose, mais je trouve en effet que l’iad serait une bonne solution, pleine de nouvelles chances.
    Je te serre fort dans mes bras. Tu sais au fond de toi que ce n’est pas une question de mérite, sinon les pmettes seraient déjà toutes maman…
    Mille bisous

    • Une flopée de larmes vient d’embuer mes yeux en lisant ton message. Je sais que tu as raison, je sais qu’il ne s’agit pas là d’une question de mérite, que toutes les pmettes, même si elles sont punies, ne le sont pas parce qu’elles ne le méritent pas. Mais comme tu dis, c’est tellement dur cet espoir piétiné que la raison pousse à vouloir y trouver des justifications. Stupides, irraisonnées, sans prise en compte des contraintes médicales et du corps humain mais on retient celle qui semble la plus « logique », dans la légende du « tu n’as pas de cadeau à Noël parce que tu n’as pas été sage ». Nouvelles chances avec l’iad mais des moyens à avoir à l’appui de ce projet et de nouvelles difficultés. Mais je vais bien sûr penser à tout ça. Merci beaucoup pour ton soutien…

  4. Je suis vraiment triste pour toi. Comme le dit si bien biquette il ne faut y voir aucun signe. Porter un enfant n’a rien à voir avec le mérite. .. Quant aux décisions à venir que tu devras prendre, elles viendront en temps et en heure. J’espère que tu ne seras pas trop seule dans ce moment difficile. En attendant prends soin de toi. Gros bisous

    • Non bien sûr, pas de mérite à porter un enfant, mais c’est tellement difficile de faire abstraction de ce sentiment de punition permanent… Il m’appartiendra d’écrire la suite de tout ça, je ne sais ni comment ni avec qui et j’espère simplement en avoir le courage et la force. Le soutien de chacune d’entre vous est déjà une aide qui m’est plus que précieuse. Merci pour tout

    • J’essaie promis. Le chemin est long, très/trop long et chaotique. Mais je sais que pour certaines, il en ressort de petits miracles sous forme de haricot 😉 Merci d’être là et de trouver ces mots de réconfort.

  5. Je suis désolée pour cette tentative qui échoue. Cela aurait été plus simple, bien plus simple que ton bébé vienne à toi par la voie que tu avais choisi avec papabio. Mais il ne faut pas lâcher, te reposer, prendre du recul, étudier les autres possibilités, mais n’abandonne pas ton projet. Je sais aussi qu’en Belgique il y a des possibilités pour toi, mais peut-être que l’Espagne est plus proche de chez toi. Quoiqu’il en soit plein de courage et des énormes bisous.

    • 😦 Merci… C’est sur que ça aurait été tellement plus simple que ça fonctionne comme ça. Je sais que tu as raison, que je dois prendre du recul et étudier les autres voies, en Espagne ou en Belgique. J’ai « la chance » de vivre à Paris et d’avoir le choix, il faut juste que je trouve le courage… Merci beaucoup, je vous tiendrai au courant bien sûr de la suite…

  6. je suis vraiment désolée de lire que cette p*** de DNLP a encore frappé, prends le temps pour toi, te remonter va consulter un magnétiseur ou acupuncteur s’il le faut juste pour te redonner un peu de cette énergie qui va te faire défaut pour refaire surface, c’est très difficile mais on y arrive parce qu’on est des guerrières…. Et si papa bio est d’accord pour aller faire son petit don en Espagne ou autre n’hésite pas ça vaut la peine d’essayer même si ça a un coût!!! Je dois te dire qu’on a en nous une force qu’on ne soupçonne même pas quand il s’agit de souhaiter à ce point voir notre rêve se réaliser. bisous d’encouragement

    • Merci. Étrange cet épisode noir juste après nos échanges d’hier, on échange les rôles aujourd’hui. Je vais essayer de prendre du temps pour moi, pour me poser et réfléchir à tout ça. Mais je sais ô combien tu te mets à ma place et comprends chacun de mes mots, c’est difficile, très difficile de lever la tête et de croire que tout va pouvoir se mettre en marche simplement. Je reprendrai peut être contact avec toi dans les jours à venir si tu veux, pour discuter de tout ça, pour essayer d’y voir un peu plus clair aussi. J’espère en effet avoir une force insoupçonnée, pour l’instant, je ne la décèle pas vraiment… Ou plutôt si mais elle me sert juste à ne pas éclater en sanglots.

  7. Bonjour Cigogne égarée. Je découvre ton blog au hasard d’un commentaire chez Lucette. Je n’ai pas tout lu mais je suis triste de cette mauvaise nouvelle et je voulais juste te dire que je ne vois pas pourquoi ton envie de bébé serait moins « justifiée » et moins belle parce que tu es seule et que tu le fais avec un Papabio (joliment dit d’ailleurs) que pour les autres PMettes en couple et dans un désir d’enfant à deux. Et en tout cas plus justifiée que pour ces couples qui n’en sont pas vraiment, ne s’aiment pas vraiment mais font des gosses en claquant des doigts pour faire comme tout le monde. Mais j’imagine que cela doit être dur de ne pas pouvoir se raccrocher l’un à l’autre les jours comme celui ci. Mais c’est parfois très dur dans un couple aussi alors et ces parcours de PMA si difficiles éprouvent aussi beaucoup le couple et la relation même si cela la renforce aussi. Voilà, c’est un peu brouillon, mais je te souhaite bon courage et surtout bonne chance pour la suite. Apo

    • Merci beaucoup pour ce beau message d’espoir. j’imagine très bien que la pma en couple soit un parcours très difficile, elle met le couple à rude épreuve et repousse les limites de chacun. Peut-être que j’estime mon envie de bébé moins justifiée parce que je suis seule, que je n’ai même pas été capable de trouver l’homme qu’il me fallait, ou que je suis incapable de donner suffisamment d’amour et de ma personne pour fonder une vie de couple et de famille. C’est vrai que je me sens très seule et perdue parce que je ne sais pas, mais j’espère que ce n’est que passager, comment avancer et quelle direction prendre. Comme si à la croisée des chemins, j’avais perdu ma boussole et tous mes repères. Merci beaucoup pour ton soutien en tous cas, j’espère que tous ces mots me donneront la force qu’il me manque aujourd’hui.

  8. Je suis désolée pour toi, pour vous 😦
    Je sais que c’est dur! Pleure, hurle, casse quelque chose que tu voulais jeter mais quoi que tu fasses tu dois continuer à avancer. Et crois moi, auj tu ne sais pas si tu trouveras la force d’avancer mais demain sans savoir comment tu avanceras parce que tu ne fais pas tout ça pour t’arrêter à une claque de DNLP aussi douloureuse soit elle.
    Tu es forte, très forte! Tu vas y arriver.
    Des bisous

    • Tu n’as pas idée à quel point j’ai envie de quitter mon bureau et d’aller me réfugier dans les bras de ma mère en versant toutes les larmes de mon corps. Au lieu de ça, je tâche de faire bonne figure, de ne pas trop tirer la gueule et de ne pas verser une larme, mais je sens qu’un rien pourrait faire basculer cette journée noire. DNLP nous met à terre, il faudra se relever et prendre le temps de reconstruire chaque morceau, mais bon sang, que c’est difficile de se battre contre elle.

  9. je suis desolée pour toi je sais comme c’est dure d’y croire tellement et de se rendre compte a quel point on peut psychotter quand elles arrivent les bitch…

    plein de courage e tde bises

  10. Bisous et courage dans ce moment difficile…. Laisse toi deux trois jours pour y voir clair, en rediscuter avec ton formidable papa-bio et prendre ta décision tranquillou … Tellement désolée que les choses soient si difficiles pour toi … Bises

    • Merci beaucoup… J’ai passé le message à mon formidable papabio, il a déjà fait beaucoup, je comprendrais sa renonciation, tout en espérant en effet qu’il « rempile » pour un cycle… Merci pour ton soutien, je crois que les choses sont difficiles pour tellement d’entre nous que je ne me sens pas plus lésée, juste au même niveau (plus ou moins) que chacune des pmettes…

  11. Coucou ma belle, excuse moi de réagir si tard… Je suis sincèrement désolée pour toi, vraiment, j’ai essuyé quelques larmes en lisant ton post. J’imagine à quel point tu es triste, déçue et désabusée. Mais ne te dis jamais que tu ne mérites pas d’être maman, c’est faux! DNLP nous soumet à l’épreuve mais cela n’a rien à voir avec le mérite ou pas. J’espère de tout cœur que l’amertume va vite laisser place à l’espoir d’y arriver et que Papabio sera d’accord pour faire encore un petit bout de chemin avec toi. Laisse-toi le temps de pleurer ta déception puis de réfléchir à ce dont tu as envie pour la suite, ici on te soutiendra quel que soit ton choix! J’essaie d’être positive tout en sachant que je risque de rejoindre le club dans quelques jours, mais en attendant je t’envoie plein de bonnes ondes et de baisers 🙂

    • T’excuser ! Quelle idée ! Chacun de tes mots me touchent beaucoup, merci encore pour tout. Je pense aussi à toi pour les jours à venir, et je t’envoie tout un tas d’ondes positives et tout et tout. Je sais bien que toutes les pmettes ne sont pas d’affreuses mégères punies qui ne pourront jamais tomber enceintes et avoir le bonheur d’être maman, mais cette impression de « punition » est malgré tout difficile à s’enlever de la tête. Et pourtant je ne suis pas croyante du tout ! Je vais gommer l’amertume, attendre patiemment la réponse de papabio et sinon, réfléchir calmement à la suite, seule d’abord puis avec la gynéco ensuite… Plein de bisous à toi aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s