Un goût de déjà vu… (Echec C4, la claque du jour)

Voilà. L’espoir s’arrête la. Ou presque. Si, depuis on confirme, l’espoir s’arrête là. Totalement.

Rdv Gyneco pour l’écho de maturation folliculaire. Ce n’est pas ma gygy habituelle qui 1) ne travaille pas au cabinet privé en dehors du mercredi soir, 2) est au ski; alors sa collègue, et remplaçante pour mon cas personnel l’appelle pour lui demander son avis sur ce follicule de 16 mm (20 sur 12) du côté droit avec une muqueuse « pas très belle », et un endomètre à 6,8.

Nous n’avons pas encore les résultats de la pds (problème au labo, bien sûr..) ça c’était avant les résultats du labo qui ont tellement tardé à venir… Comme de fait exprès, je n’aurais pu avoir ces fameux résultats qu’à 14h, alors qu’ils m’avaient été promis pour avant 12h… Ils ont eu un problème de machine (décidément, on est confronté à un tas de problèmes de machines humaines ou matérielles qui dysfonctionnent, ça commence à me courir sérieux là). Si j’avais eu ces résultats pourris tout de suite, personne n’aurait pu espérer 3 secondes penser à une suite sur ce cycle. Allez, moi qui aime tant les chiffres et qui me les répètent en boucle, les voici :  oestradiol : 78, LH : 7, progestérone : 0,5. Autant dire qu’il s’agit là d’un échec, d’un bel échec même.

Ma gygy habituelle a l’air de penser que je refais le même coup qu’en décembre, que ce ne serait pas un « vrai » follicule parce que d’ordinaire la muqueuse est épaisse et belle. On confirme du coup, on est bien sur la même longueur d’ondes que ce mois de décembre dégueu, qu’on espérait avoir bien mis derrière nous grâce à 2014 et aux promesses d’une nouvelle belle année…

Je dois refaire un dosage mercredi matin et envoyer les résultats de ce matin et de mercredi par mail à ma gygy pour savoir ce qu’on fait de tout ça. Non, ben du coup, ça non plus c’est plus la peine. Cycle terminé, on n’en parle plus et on ne va pas en plus aller dépenser le fric des contribuables pour dire que ça n’a pas marché (1 claque par semaine ça suffit).

Dans un 1er temps, je dois donner les résultats à la remplaçante cet après-midi pour savoir si on est sauvé pour une suite ou si c’est fini. Voilà, donc les résultats sont donnés, la conclusion tirée, la page pas encore tournée, mais celle là j’ai plutôt envie de la déchirer et de la brûler.

J’ai pleuré dans son bureau, elle a essayé de me réconforter. Mais au fond de moi, je sens que c’est la fin.6ème sens la p’tite hein ! En attendant, pleurer ça par contre, je continue, faut bien qu’il y ait un peu de constance sinon, tout fout le camp dans ce bas monde.

Cette fois, c’est le point final de cette histoire d’espoir sous clomid et de papabio. Je n’ai qu’une envie, pleurer – encore, oublier, et ne pas réfléchir une seconde à ce que la suite de cette p.. d’histoire me réserve. J’ai l’impression d’être balayée par une tornade dévastatrice, un tourbillon qui emporte tout sur son passage et vous laisse désemparée et perdue au milieu de nulle part. Ces 3 chiffres de pds de marde mettent fin à une histoire qui aurait pu être si jolie et qui se termine dans la tristesse et le désespoir.

Publicités

58 réflexions sur “Un goût de déjà vu… (Echec C4, la claque du jour)

    • 😦 Après le clomid on est sensé passer aux piqûres. Mais en fait, papabio ne sera plus là, alors je ne sais pas du tout comment ça se passera. Si pour une IAD ou FIV on peut faire ces piqûres, comment etc. C’est sans doute d’ailleurs aussi tout ça qui m’angoisse tellement.

      • Effectivement sans papabio ça change tout 😦 c’est vrai que c’est plutôt compliqué. Parfois les choses s’arrangent d’elles – même. J’espère que ça sera le cas.

    • C’est terminé. Je viens d’avoir les résultats du labo, oestradiol à 78, LH 7 et progestérone 0,5. L’aventure s’arrête par ces p.. de chiffres. Pour une fille fâchée avec les maths c’est un comble.

      • 😦 dosage nul, chiffres nuls, journée nulle. Je ne sais plus ce qui est juste ou compréhensible, je sais juste que pour moi c’est la fin et ça, c’est difficile. Ce qui permet de tenir, il me semblait, était l’espoir de la fois suivante, maintenant il faut que je recharge les batteries pour un parcours bien plus compliqué. Et pour l’instant, je n’ai plus aucune force.

      • Ce qui est difficile, mais je ne sais pas si c’est lié à mon caractère, c’est que sans suite, sans projet bébé pour demain, sans savoir comment toucher du doigt cet objectif, j’ai l’impression de sombrer. Je sais qu’il faut que je pèse les choses, que je laisse un peu le temps faire etc mais j’ai du mal à me convaincre qu’il me reste tellement de temps. J’ai surtout l’impression d’être pressée tout le temps et par tout…

      • A priori sur une IAD à la clinique Eugin de Barcelone. Mais du coup, je ne sais pas bien comment ça va se goupiller avec les piqûres puisque c’était l’étape suivante proposée par ma gygy. J’espère qu’on peut avoir le double protocole piqûres/IAD chez Eugin. ça va être de la haute voltige…

  1. Je suis désolée pour cette nouvelle déception, tu y croyais tellement… J’espère très fort que ce vilain endomèrte n’est que la faute du Clomid, et qu’il va se rempoter pour se transformer en matelas douillet. Dis nous vite pour la PDS
    Je te fais des gros bisous.

      • Oh non… Tu dois être dévastée. Je t’embrasse très fort. Courage courage…
        C’est très hors sujet, mais connais tu le blog de Violette?

        C’est une PMette qui est célibataire également mais en FIV, avec un ami futur « co-parent ».
        Si son histoire t’intéresse, voici le lien.
        lapouletteauxhormones.com

        Je pense fort à toi en tous cas. Bisous

      • 😦 je suis quelque chose comme dévastée oui. Je suis là au boulot mais je ne sers à rien, je suis toute vide et triste. Et j’ai les yeux bouffis et rouges.
        Je ne connais pas le blog de Violette mais vais aller y jeter un œil. Merci du conseil, des bisous à toi aussi

      • Le boulot m’aide un peu en ce moment, il me permet au moins de me concentrer sur autre chose, même si j’avoue qu’aujourd’hui, je ne fais pas d’étincelles… Comme ta description de la soirée me fait envie, il faudrait ajouter à ça l’épaule d’un amoureux sur laquelle pleurer…

      • Je n’en ai que très (très) peu parlé autour de moi. Ça devra attendre samedi, je passe la soirée avec une amie, pmette avant moi, et nous devons sabler le champagne pour son anniversaire. Espérons que ce sera aussi pour tourner une mauvaise page et ouvrir une nouvelle histoire… Pour ce soir, je garde le plaid et le chocolat, et tous vos mots si réconfortants. Merci…

  2. Merde (cette fois-ci je l’écris en entier). J’espérais vraiment que les chiffres viendraient contredire ton mauvais feeling. Si ces résultats viennent clôturer cette partie de l’aventure, ce n’est pas la fin de l’histoire. Une nouvelle porte va s’ouvrir à toi. Elle ne sera peut-être pas facile à trouver mais je suis convaincue qu’elle existe et que tu ne seras pas seule dans cette quête: il y a ta famille, tes amies et nous toutes aussi. Si je peux t’aider pour quelque chose (je suis en Belgique), fais-moi signe.
    Gros gros bisous

    • 😦 je crois que là on a le droit de l’écrire en entier. Moi aussi j’espérais (tout au fond) en sachant que c’était un leurre. Le pire c’est que j’y ai cru jusqu’à ce qu’elle appelle ma gygy, elle me parlait d’un (certes petit) follicule mais d’un quand même. Pour ce qui est de la suite, je t’avoue que je vois surtout un grand trou noir pour l’instant. Même si je me sais bien entourée, je me sens dans l’immédiat désespérément seule et vide. Merci pour ta proposition, je vais réfléchir à tout ça, j’ai l’impression d’être en permanence à errer entre la joie et l’espoir et la déception et la tristesse. Je ne sais plus comment appréhender quoique ce soit.

  3. Ooohhhh, je suis si déçue pour toi…
    Je comprends, je suis pareille que toi, quand j’ai pas le projet dans la tête, avec le protocole, la date approximative de quand commencer etc, j’ai l’impression de sombrer. Tout parait d’un coup si loin… Et si compliqué. Mais j’y crois vraiment pour toi au don.
    Je t’embrasse bien fort.

    • 😦 Merci ma belle. L’impression de sombrer, ça résume bien l’état d’esprit dans lequel je me trouve. Comme tu dis, tout paraît maintenant si loin et si compliqué. Et puis papabio, gentil comme tout me dit « on verra le mois prochain ou on en est. »Mais ce serait si simple de s’envoyer en l’air le jour J en croisant les doigts. La il faut réfléchir à ce que je dois dire à la gynéco pour l’Espagne et comment lui dire. Du coup, ça ne fait forcément pas commencer le traitement tout de suite… Ou alors je ne dis rien dans l’immédiat et tente les piqûres en espérant que papabio ne rencontre pas une donzelle qui l’arracherait à moi et mes projets de bébé… Comme tu peux le constater, c’est un bordel sans nom dans mon cerveau. Je lui tordrai bien le cou à cette maudite cigogne !

  4. Ma Nounette, je suis tellement désolée, triste et en colère pour toi, quel coup dur… Pleure, pleure autant que de besoin, ça va te permettre d’évacuer ce trop plein d’émotions. En as-tu parlé à Papabio? Peut-être qu’il changera d’avis vu les circonstances… Je te souhaite beaucoup de courage, ne baisse pas les bras. Pleins de bisous et de câlins virtuels ❤

    • Compte sur moi pour pleurer, cette fois-ci, c’est difficilement contrôlable. J’en ai parlé à papabio oui, qui me répond qu’il est malheureux pour moi et qu’on verra où on en est le mois prochain. Mais c’est difficile de commencer un protocole (piqûres a priori) sans être sûr qu’il soit là. Par rapport à la gynéco, et même à tout l’espoir que je pourrais mettre dans ce nouvel essai, le retard sur l’Espagne… Je ne sais plus du tout où j’en suis comme tu peux le constater.. Merci pour les encouragements, les bisous et câlins virtuels. Je prends tout ❤

  5. Oh ma belle je viens de lire ton post. Je suis triste que ça ne puisse pas marcher cette fois-ci…
    Bon ben alors va falloir que tu rassembles ton courage et que tu te remettes dans la bataille. Je sais que c’est un peu difficile mais tu vas y arriver je n’ai aucun doute la dessus. Ne t’en fais pas c’est pas si terrible que ça (je parle en connaissance de cause!!!) ça va te faire un petit séjour à Barcelone (faut pas y aller seule par contre) au cours duquel je te conseille de te faire plaisir (avec une amie et on s’était fait une super soirée flamenco)
    Tu vois même si pour moi le résultat a été négatif, je garde quand même un bon souvenir de ces quelques jours. Si tu as besoin de renseignements ou de réconfort n’hésite surtout pas à venir sur mon Facebook pour parler 🙂 bisous Nounette faut pas se décourager prend le temps de te remonter et repartir de plus belle…

    • Coucou, merci pour ton réconfort et ta présence. C’est un peu dur oui, j’accuse le coup. J’ai longuement pleuré au téléphone avec ma mère, ça me rend triste de la savoir malheureuse à cause de moi et en même temps elle voulait être présente et j’avais besoin de parler de tout ça. J’ai posé ma journée de demain, je suis fatiguée et ai besoin de sortir du carcan un peu oppressant du boulot 1 journée. Pour Barcelone, je suis toujours en grande réflexion. Papabio me dit qu’on verra où on en est le mois prochain, je ne sais pas ce que je dois dire à la gynéco, si je commence malgré tout les piqures, etc. Pour Barcelone, j’aimerais un don de sperme d’un pote homo, mais payer tout ça plus ses billets et séjours là-bas, je ne pourrais pas. Et puis, il faut trouver le pote en question. Mon cerveau est un capharnaüm géant. Pour l’instant je n’ai la force que de me lever, ne pas trop réfléchir et faire tout ce qu’il faut pour ne pas sombrer. J’attends aussi avec impatience le mail de la gynéco demain, et sans doute le rdv, mais avant ça, il faut que je sache quoi lui dire…

  6. En effet ça fait beaucoup de choses à prendre en considération, c’est vraiment pas évident tout ça. donnes toi le temps de la réflexion, c’est un coût énorme (j’ai eu le devis pour le double don), et à ça se rajoute le voyage. La gynéco pourra peut être te donner plus de renseignement sur ton cas perso pour t’aider à prendre une décision et t’orienter pour la suite à donner. Si tu choisis d’aller à Eugin, je pense que ce serais bien d’adhérer à une association comme Maia pour t’aider.
    En attendant prend bien soin de toi.
    Des Bisous 🙂

    • 😦 Beaucoup de choses oui pour mon cerveau un petit peu trop petit à mon goût… Combien pour le double don? Et la 1ère fois, tu sais pour combien tu en avais eu au total? Tu avais adhéré à Maia toi? Je croyais que ce n’était que pour les adoptants. Merci encore pour tout…

      • ça me fait plaisir si je peux t’apporter un petit réconfort et soutien de par mon expérience. alors tu es bien assise…. La FIV avec sperme du papa bio et mes propres ovocytes m’a couté environ 7500 € au total (car j’ai été obligé de rajouter 500 € environ de Ménopur qui n’était pas prévu au départ) et je n’avais adhérer à aucune association j’ai fait les démarches toute seule je me suis débrouillée mais dans ton cas, vu que tu as l’âge d’être prise en charge par la sécu, peut être que tu peux prétendre à une bonne réduction enfin je sais pas trop comment ça fonctionne il faut te renseigner mais si tu peux économiser 1000 € c’est pas négligeable!!! Avec la Fiv double don ça va me faire environ 8000€ donc tu comprendras pourquoi j’hésite…(puis de toutes les façons faut renflouer les caisses lol enfin un lol jaune!!!) allez va finissons quand même sur une petite note positive si toi et moi on décide de faire ce séjour ça sera surement au printemps donc on espère que le soleil sera de la partie pour nous réconforter 🙂

      • 7 500 ! Ce sont les IAD qui sont moins coûteuses d’après ce que j’avais vu (1 490 chez Eugin) mais en effet, les chances que ça fonctionne sont moindres. Tu comptes les billets toussa toussa ou juste la FIV ? J’avoue que côté sécu je ne sais pas comment ça marche, aujourd’hui je suis à 100% mais je ne sais pas si ça peut jouer avec la procédure « bébé toute seule en Espagne »… mais il faut que je vois tout ça (encore un tas de trucs à comprendre, étudier, voir, etc) et comme tu dis il faut qu’il y ait de l’argent dans les caisses ! Si tu le fais aussi, on pourra se retrouver là bas, sous le soleil Barcelonais 😎

  7. Je viens de découvrir ton blog, et j’ai déjà hâte de le parcourir, en long, large et travers. J’ai une amie, comme toi, PMette célibataire, quelques années en plus, et qui l’a eu son +++. Ne perds pas courage, si le Clomid ne fonctionne pas, tu passeras à autre chose, un autre traitement, non ? Comme je te l’ai dit, je n’ai pas eu le temps de lire ton blog en entier, donc, je ne connais pas ton vécu, mais garde courage, et tu n’es pas seule dans ce combat. Je te comprends. Malheureusement si bien. Courage, courage, courage, l’espoir fera place au désespoir, les joies aux peines, il faut s’en convaincre. Pour avancer. Des bises.

    • Merci pour ton super message à la fois d’espoir; de réconfort et d’enthousiasme. Elle a un blog ton amie? Elle était celib avant ou après le bébé? Après le clomid a priori piqûres mais plus de géniteur par contre donc peut être IAD en Espagne. Je me sens justement un peu seule dans ce combat, et souvent désarmée face à ces coups du sort 😦 au plaisir de répondre à tes questions au gré de tes lectures alors. Merci encore pour ton soutien. Bisous

      • Non, elle n’a pas de blog, mais je vais lui dire d’aller faire un tour chez toi 😉 Elle était célibataire, oui, avant le bébé, et, sans vouloir trahir sa confiance, il me semble qu’elle a le même parcours que toi. IAD en Espagne. Et elle aussi s’est sentie plus d’une fois très seule. Je continue à te lire pendant mes « pauses » au boulot, je pense que j’aurai fini assez vite (j’espère !). Bisous.

      • Avec plaisir pour qu’elle fasse un tour par chez moi. IAD en Espagne, le parcours « tradi » de la célib en mal de bébé, je pense que ta copine et moi avons des choses à nous raconter en effet 🙂

    • 🙂 Tu vois comme ça nous rend la PMA !? On se réjouit de nouvelles copines pmettes… En même temps, paraît que plus on est de fous… Fiesta sans sangria mais sous le soleil Yeah ! (on se console comme on peut…)

  8. oui c’est vrai, mais elle a eu un bébé la nouvelle copinaute célib… mdr elle va nous prendre pour des folles… En attendant je suis contente je crois t’avoir décroché un sourire c’est déjà ça; bon j’avais pas les maracas mais le coeur y était 🙂

    • Ce n’est pas qu’un sourire que tu arrives à décrocher. C’est vraiment dingue cette présence totalement abstraite de la blogosphère et de chacune des filles qui lit et commente ce blog. ça me fait un bien fou que j’ai même du mal à expliquer. Sans chacune d’entre vous, je serai dans un état bien plus lamentable que je ne suis là… Quant à la nouvelle copinaute pmette IAD espagnole, c’est vrai, elle a eu son poussin, elle va devenir notre mentor 😉

    • Je t’avoue que non, je n’avais même pas fait attention. Dès que je me retrouve seule, j’ai l’impression d’être en mode dépressive, ou survie. Je pleure et suis incapable de faire quoique ce soit de raisonné ou d’intelligent. J’ai pris ma journée de demain, il faut que je prenne un peu de temps pour moi, je suis en train de perdre pied totalement.

  9. Alors je passerais te faire un coucou demain pour prendre des nouvelles de ton moral en berne tu as bien raison de prendre un peu de temps pour toi c’est la bonne attitude même si ça n’enlève en rien la peine; allez ne perd pas pied on est là!!!

    • Ok pour le coucou demain… J’attends le retour mail de la gygy, savoir si on prend rdv dès maintenant pour la suite. J’aimerais discuter avec papabio, savoir ce qu’il pense de tout ça mais je n’ose même pas/plus. Je ne sais pas si c’est une bonne idée de prendre du temps pour moi mais au boulot, j’ai les larmes aux yeux trop vite, pour n’importe quoi, ça dérape. Vous êtes là oui, mais moi, je ne suis pas sûre d’être encore là…

  10. J’espère que ce petit mot te trouvera plus en forme qu’hier. D’ici quelques temps tu auras pris de nouvelles décisions qui te feront avancer et te battre encore plus pour atteindre ton but. Tu seras rebooster pour suivre ce chemin quel qu’il soit… bisous Nounette et profite bien de ta journée de repos 🙂

    • Un peu plus en forme oui, grâce au soleil peut être. Et au mail bizarre de ma gygy de ce matin, qui me demande de refaire une pds vendredi, parce qu’avec le clomid, l’ovulation peut avoir lieu à J20. J’y comprends plus rien, l’autre gygy m’a dit mercredi que c’était fini, maintenant revirement (ou pas). PMA ou les montagnes russes des sentiments… Je lui ai demandé si je pouvais encore espérer un peu. J’attends sa réponse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s