Amitié et grossesse : PMA & grosse déprime…

Ces derniers jours ont été quelque peu perturbants par chez moi…

Après mon annulation de soirée à la dernière minute vendredi, pour cause de copine enceinte et de maux de ventre de dingue (restés inexpliqués), j’ai eu l’agréable surprise d’avoir l’appel d’un ami samedi après midi qui me proposait un brunch de dernière minute le lendemain avec sa compagne, enceinte.

Ainsi, dimanche, je voyais ce couple (DPA fin octobre) et lundi soir je devais voir mes copines dont mon amie enceinte (DPA fin octobre) qui a finalement annulé au dernier moment.

Dimanche, après des retrouvailles chaleureuses (bon sang pourquoi donc Paris est si cher, pourquoi les gens partent vivre si loin, pourquoi ne prend-on jamais assez le temps de partager de si bons moments avec ses amis !?), nous avons parlé du bébé, de la grossesse et (…) de PMA. Mes amis m’ont en effet appris (ô grande surprise) qu’ils étaient en PMA depuis 2012 et que ce bébé faisait suite à 3 Fiv et 4 réimplantations. J’étais hyper étonnée parce que dans mon esprit, le projet bébé était tout juste dans l’air du temps, même l’annonce de la grossesse m’avait surprise (et dévastée je l’admets). Mon ami n’est pas bébé addict et le seul fait d’avoir un chat avait nécessité des semaines de négociation ! J’étais très émue, très heureuse aussi. C’est étrange comme on passe d’une nervosité extrême à une joie immense en fonction des modalités de mise en route d’un bébé…

Je ne m’attendais tellement pas à parler de PMA et de mon projet et de tous ces sentiments que vous connaissez toutes par cœur que je suis restée comme une andouille 3 minutes, à les regarder bêtement, stressée, à me demander si c’était le bon moment pour leur parler de « moi ». Et je ne voyais pas de meilleur moment, les conditions idéales étaient réunies. Alors j’ai tout raconté, et comme je l’espérais (et n’imaginais pas, avec eux, qu’il en soit autrement) ils ont été formidables. Ils ont écouté, compris, n’ont rien jugé et soutenu chaque étape, avec douceur, attention et compassion. Des amis formidables. Ils m’ont répété qu’ils étaient là, que je pouvais compter sur eux aujourd’hui mais aussi demain, qu’il seraient là et comprendraient. Des amis formidables tout simplement. Je n’ai pas d’amoureux mais j’ai des amis formidables.

Hier soir, nous étions donc 4 au lieu de 5. J’ai appris à cette occasion que mon amie enceinte (que je ne vois que très peu depuis sa grossesse) n’allait pas bien du tout. Le mot dépression a été prononcé. Elle ne se sent pas heureuse enceinte et un douloureux vécu semble refaire surface. Elle n’a qu’une hâte : accoucher. Nous n’avons qu’une peur : qu’elle soit encore plus dépassée et mal dans sa peau et dans sa tête à la naissance. C’est difficile de comprendre, mais aussi de trouver les mots pour la réconforter et l’aider à passer ce moment difficile pour elle. Nous devons nous voir toutes les 2 en tête à tête très bientôt, je vais lui parler, j’espère qu’elle en fera autant. Je sais que ça ne changera pas sa vision des choses et son ressenti profond, que je ne suis pas magicienne (hélas) mais le fait de se rendre compte de la chance qu’elle a va peut être lui redonner un peu de joie de vivre, d’optimisme.

Ces deux longs échanges si différents donnent beaucoup à réfléchir et font voir la grossesse et l’attente d’un enfant d’une façon très différente. On se rend compte à quel point la manière de vivre et d’appréhender une grossesse est différente et si intime. Comme elle bouscule les uns et les autres, les préjugés, les sentiments, etc. Mais que dans tous les cas de figure elle peut faire souffrir. En bref, que rien n’est jamais simple et que voir une femme enceinte dans la rue, tenant la main de son compagnon ne signifie pas forcément joie immense, bisounours et grand bonheur.

Les nuages ne sont jamais bien loin, ça fait peur et à la fois, ça remet les choses en place dans mon esprit, rien n’est acquis, le bonheur n’est jamais aussi simple qu’il n’en a l’air…

Publicités

16 réflexions sur “Amitié et grossesse : PMA & grosse déprime…

  1. Oui rien n’est simple… Suis contente que tu ais des amis qui te soutiennent 🙂 c’est tellement important d’être comprise et soutenue quand parfois le doute s’installe.
    Ton récit me rappelle une ancienne collègue qui enceinte de 5 mois me disait la main sur le ventre (j’avais fait ma fausse couche 2 mois avant) « tu sais la nature est bien faire! » … Elle a accouché au moment ou j’aurai du accoucher et elle a fait une énorme dépression et a fini en HP plus de 6 mois. Sur le moment je m’étais dit mais pourquoi c’est moi qui ais perdu mon bébé? Elle elle a son bébé et elle l’a délaissé elle n’est pas heureuse.
    Avec le recul, j’ai honte d’avoir pensé de telles choses…
    En tous cas, j’espère que les jours avenirs te seront plus doux.
    Des bécots 🙂

    • Réponse mille ans plus tard… J’ai un pb au boulot, je n’ai plus accès à wp !!! ‘tain mais comment je vais faire au quotidien sans vous dès septembre !!?
      Dis donc, c’est chaud pour ta copine en HP ! Comment elle va depuis? Je comprends que tu puisses avoir honte depuis mais je crois que dans des moments de si grandes souffrances, c’est impossible d’être rationnelle et sensée… Il faut parfois juste que le temps passe un peu.
      J’espère aussi que les jours prochains vont être source de bonne nouvelle, et pas juste de stress et de déception… Des bisous à toi aussi

  2. Les choses ne sont souvent pas aussi simples qu’elles en ont l’air. En même temps, 1 couple sur 6 étant confronté à l’infertilité, ça laisse peu de chance de ne connaître personne qui y a été ou y sera confronté un jour. Je suis contente que tu aies trouvé écoute et soutien chez ton couple d’amis. La blogo, c’est bien mais des amis en chair et en os c’est encore mieux 🙂
    Concernant ton amie qui vit mal sa grossesse, j’espère que les choses s’arrangeront avec la naissance, lorsque les tâches pourront commencer à se répartir avec le papa et même l’entourage. Peut-être sera-t-elle soulagée?
    Comme tu le dis si bien, les apparences sont souvent trompeuses…
    Je te fais des gros bisous ma jolie ❤

    • Exactement, comme quoi, il faut vraiment se méfier de ce qu’on voit et de ce qu’on croit savoir… 1 sur 6 c’est énorme, quand on sait en plus les ravages que ça peut faire dans un couple… Parfois c’est la blogo qui devient amis dans la vraie vie et ça c’est bien aussi 🙂
      ça fait du bien de pouvoir parler de la vraie vie en fait, ça fait des mois que je ne parle pas de ce que je veux et que je brode autour du boulot… J’ai l’impression d’être honnête tout simplement.
      Mon amie je la vois demain en tête à tête, on va pouvoir se parler et j’espère du fond du coeur qu’elle va pouvoir aller mieux après la grossesse, pour as fille, pour son couple et pour elle…
      Des bisous à toi aussi ❤

    • Absolument, ça me fait avancer, réfléchir et un bien fou. Salvateurs comme échanges
      J’espère juste pouvoir être à la hauteur demain avec mon amie, on se voit en tête à tête, j’espère pouvoir l’aider un peu… ça va toi ?

    • Des amis top n’est ce pas !? Quand je dis que j’ai de la chance ! Pas d’amoureux mais une vie riche professionnellement et amicalement, c’est déjà beaucoup et tellement important !

  3. Je suis contente que tu aies pu partager ça avec des amis qui te soutiennent.
    Et oui, bizarrement la grossesse ne veut pas dire que la femme est heureuse, la vie est plus compliquée que ça parfois.
    Bisous!

    • La vie est tellement plus compliquée qu’elle en a l’air souvent ! Ce genre d’histoire remet les choses à leur place et fait bien réfléchir. Comment tu vas toi? J’ai l’impression de ne pas t’avoir lu et eu de tes nouvelles depuis un bail !!?

      • Je vais bien. (Lundi je vais aller faire vérifier mon col aux urgences parce que j’ai l’impression que bébé est bien descendu. Histoire d’être rassurée. Toujours une dizaine de contractions tous les jours depuis deux mois et mes analyses de sang sont pourries, ^^ mais sinon tout va très bien. )
        C’est vrai que j’ai pas écris depuis un moment. Mais en fait j’ai rien d’intéressant à dire. 🙂
        Plein de bisous à toi

      • Mais si tu as plein de choses à dire, nous parler de toi, de ta grossesse, nous faire de beaux dessins (il nous manque le yack !!), jouer la future maman gaga, ou la femme enceinte qui va moins bien parfois. Bref, nous parler de toi quoi… Plein de bisous

  4. J’aime beaucoup ton post Nounette. Car je suis d’accord avec toi, nous avons tous des problèmes et il faut souvent gratter au delà du vernis. Maintenant, quand je suis en contact avec une potentielle PB, je me demande si j’aimerais avoir sa vie (et le plus souvent la réponse est non). Des couples d’amis au bord de la rupture car les enfants sont arrivés « trop vite », j’en connais (hélas trop). Des couples qui galèrent, j’en connais (hélas aussi) de plus en plus. Mes amis bienveillants sont ceux qui savent que rien n’est simple : on connait nos douleurs respectives (et ça n’est pas parce que certains sont devenus parents sans pb qu’ils n’ont pas d’autre soucis), on se soutient, parfois sans avoir besoin de parler. Ca fait toute la différence… Heureuse de savoir que toi aussi, tu as des amis tels que ceux là. Plein de bisous Nounette

    • Merci ❤ Gratter au delà du vernis, c'est très vrai ce que tu écris. Et comme toi, quand je vois de potentielles PB, je ne les envie pas la plupart du temps. Des amis bienveillants, être là pour eux et eux qui sont là pour nous, sans avoir besoin de parler, juste de savoir que nous sommes là les uns pour les autres. Très émue par tout ce que tu écris, j'ai de la chance et je m'en rends compte, ça fait un bien fou… Bisous tout plein

  5. Très bel article émouvant et juste. Ne pas juger et encore moins s’arrêter aux apparences. Savoir écouter et regarder avant tout sans préjugés. Pas facile mais tellement nécessaire pour vivre intelligemment. ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s