Nounette abattue

Appeler Liège,

(…)

Appeler Libramont

(…)

Avoir des réponses d’attente, encore

(…)

(…)

Et puis mardi 7 octobre 2014, 15h30, arriver enfin à avoir la gynéco au téléphone.

Et entendre que c’est Mme R., psychologue, qui devait reprendre contact avec moi, parce qu’elle pense que ce serait bien de me revoir, pour savoir si je veux continuer dans cette voie. Je demande si c’est lié à mon âge. Elle me répond que oui…

Si je veux continuer dans cette voie !?!!!????

Mais pourquoi je passerais la frontière si ce n’était pas le cas? Pourquoi est-ce que je remuerais ciel et terre si c’était pour m’arrêter en chemin?

Pourquoi est-ce que je mets ma vie entre parenthèses si ce n’était pas pour que la Belgique me donne la chance d’avoir cet enfant?

Si je veux continuer dans cette voie…

Ce n’est pas que je le veux, c’est que j’en suis certaine, persuadée, convaincue, sûre, mille fois sûre de mon choix, de ma décision.

Je suis abattue, profondément triste et déçue. Alors non ce n’est pas une réponse négative, mais moi qui trouvais déjà la fin novembre très/trop loin, ce nouveau rdv psy qui permettrait soudainement de déterminer si je « veux vraiment continuer dans cette voie » m’achève.

Je me sens jugée, trahie presque. Ici on trouve que je suis trop vieille pour être célibataire, en Belgique, on me juge trop jeune pour avoir un enfant toute seule. Faut-il donc que je patiente 4 ans dans un coin en attendant que mon coeur et mon corps vieillissent?

J’ai envoyé un mail au gynéco de Libramont, parce que le secrétariat de la PMA m’indique que les réponses sont envoyées par courrier. Je suis de moins en moins confiante. J’ai peur. Je sais que si la Belgique me refuse j’irai en Espagne. Mais quand ? Et à quel coût?

Aujourd’hui est un jour sans. Je suis au boulot, incapable de bosser et les larmes aux yeux depuis 1 heure.

Je ne pensais pas que le parcours du combattant commencerait avant même une réponse positive de l’hôpital.

Publicités

56 réflexions sur “Nounette abattue

  1. Tu pourrais presque lui faire lire ce texte lors de ce rendez-vous… Je suis désolée Nounette. Rien n’est perdu, rien n’est gagné. J’espère que tu auras un positif. Vraiment. Des bisous

    • C’est une idée ça 🙂 Merci Bounty, rien n’est perdu non, mais comme tu dis, rien n’est gagné non plus, du sur-place… Merci pour ton soutien, on attend le puis LE positif… Gros bisous

  2. Je comprends tellement que cet énième report puisse être rageant et angoissant pour la suite !! C’est épuisant tout ça… Mais comme le dit Bounty, rien n’est perdu. La psy veut s’assurer que c’est un choix mûrement réfléchi et je n’ai aucun doute sur le fait que tu sauras la convaincre. Je te souhaite encore beaucoup de patience et de courage… Bisous Nounette.

    • En effet, la psy veut s’assurer que je suis sûre et que j’ai réfléchi mûrement ma décision. Merci de croire en moi et en mon projet, ça m’aide, encore un peu plus. Heureusement que vous êtes là, je ne le dirais jamais assez …
      Comment tu vas toi ?

  3. Tu as raison quand on choisi cette voie on est jugée, jaugée et c’est vraiment injuste. La démarche en elle-même devrait prouver ce qu’il y a à prouver. Je te trouve vraiment très courageuse, c’est normal de craquer vu ce que tu endures…
    Bon courage à toi pour la suite ! Bises

    • En fait je crois que je pensais avant que c’était juste, de voir la psy, qu’on jauge un projet s important. Mais le fait que ce soit soumis à un âge limite, ou mini me dépasse. Dans ce cas là, comme pour un cv, il ne fallait pas me demander/accepter que je vienne…
      Je ne craque pas encore, je tiens et y crois mais je fatigue en revanche..
      Merci pour ton soutien, bisous

  4. Ça me fend le cœur de te savoir abattue, Nounette.
    C’est pas fini car tu vas leur montrer que tu seras une maman qui déchire.
    C’est sur que repousser encore et attendre encore c’est rageant.
    J’espère que ce prochain rdv arrivera rapidement.

    • Tu vas me faire (re)verser une larme toi…
      C’est pas fini non, mais la maman qui déchire ce soir, je ne la vois pas/plus en moi
      j’espère tellement que les choses avancent, ici ou à Libramont, ou ailleurs mais qu’on avance…
      Merci…

  5. Bonsoir Nounette,
    Je suis tellement étonnée et déçue pour toi. Je ne sais pas quoi dire ! Ta démarche est tellement honnête et juste ! Surtout ne perd pas espoir ! Moi aussi j’attends une réponse de Liège pour décembre (enfin ce sera peut-être janvier !!!) et je ne te cache pas que j’y pense tous les jours et que je ne cesse d’espérer !!! Mais comme toi je suis morte de trouille ! Je ne pensais pas que l’attente serait si dure ! Moi aussi j’ai eu la même psy, Mme R, avec un souvenir très positif. Comme c’est elle qui défend les dossiers auprès de la commission peut-être t-a-t-elle évité un « non » ferme et définitif pour re-présenter ton dossier à une prochaine commission ? Je croise fort les doigts pour Libramont qui arrive bientôt, je crois. Promis je t’envoie bientôt un mail perso (il faudrait des journées de 30 heures !!!) ! Biz

    • Etonnée je ne sais pas, déçue oui !! Merci pour ce que tu écris, ça me touche beaucoup…
      Cette attente est longue oui, c’est sûr, et je compatis tellement avec toi.
      Mme R est vraiment très bien je pense, à l’écoute et attentive aux détails, à l’humain.
      Peut être (j’espère) que tu as raison pour le non qui aurait pu être définitif. Libramont arrive vite oui, encore une fois j’attends…
      Avec plaisir pour le mail, quand tu veux/peux (et je valide les journées, de 48h même plutôt !)

  6. Courage ma Nounette, tu vas y arriver, j’y crois plus que tout! Sachant que Liège refuse généralement les mamans de moins de 35 ans, je trouve que ce n’est pas une « mauvaise nouvelle » que la psy souhaite te revoir (même si ça fait ch@er pour le timing) . Je suis certaine que tu sauras la convaincre. Comme Bounty, je pense que ce que tu écris ici illustre parfaitement ta détermination. Reste aussi Libramont. Garde espoir et reste confiance.
    Enorme bisous depuis le pays qui j’espère te permettra d’accéder à ton rêve. ❤

    • Je retiens ta bonne nouvelle du jour Biquette, et ça me rend heureuse, tout simplement.
      ça compense…
      Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi accepter de recevoir les « jeunes » (hum) si elles ne sont pas acceptées? Mais tu as peut être raison, ce n’est pas une « si mauvaise nouvelle » (c’est ce que m’a dit ma mère aussi) mais c’est une nouvelle épreuve…
      Je garde espoir et confiance, promis. Merci petite cousine belge ❤

  7. Nounette je sais pas quoi dire. Alors comme souvent quand je ne trouve pas les mots, je te fais juste un énorme câlin.
    Je suis sûre que toi tu les auras les mots pour affronter cette étape supplémentaire et convaincre.
    Courage ma belle.

  8. Oh putain que ça me met en colère… Tu irais « dans les bars » que personne trouverait rien à y redire. Ou si, peut-être qu’on te dirait à la limite que tu as passé l’age pour ce genre de connerie.
    Et là que tu demandes à faire les choses de façon sensée on vient te chercher des poux ?
    Putain mais on n’est pas aidées… Les gens commencent à me les briser menues à vouloir tout mettre dans des petites cases…

    • Moi aussi tu penses, ou plutôt ça me brise en petits morceaux. Je sais que la réponse n’est pas négative, et qu’elle aurait pu.
      Mais bon sang comment on peut imaginer que je fasse ça en dilettante !?
      Je pense que ça part d’une bonne intention tout ça mais je sais tellement pourquoi je fais cette démarche, ce que j’en attends que j’ai l’impression de ne pas avoir été comprise. Et ça fait mal.

      • ça vaut ce que ça vaut (comprendre pas grand chose) mais moi je la comprends ta démarche. Et il est évident qu’elle est réfléchie. et belle comme tout

  9. Alors ça c’est vraiment décevant, vraiment désolée 😦 C’est quand ce rendez-vous? ça repousse de combien? Je suis sûre que tu parviendras à convaincre très facilement cette psy que ton choix est plus que réfléchi. Courage!

    • Merci…
      Je ne sais pas quand est ce rdv, je ne sais même pas s’il faudra que mon dossier repasse en commission (je suppose). Je pensais déjà l’avoir convaincue, et elle me l’avait dit d’ailleurs, tout en me prévenant que j’étais jeune et que c’était le (gros) risque de refus de mon dossier…

  10. Je partage l’avis de Bounty. Ton texte résume très bien la situation. Ça me gave qu’ils ne comprennent pas que le temps est compte. Que si tu fais cette démarche c’est en connaissance de cause. Et si jamais la Belgique devient trop compliquée, contacte moi par mail j’ai le nom d’une clinique en Espagne qui traitera très rapidement ton dossier et est reconnue dans le milieu comme était l’une des meilleures, si ce n’est la meilleure (je les rencontre le mois prochain pour une fiv DO). Ne lâche pas ma belle et laisse tout cet amour que tu as a donner te porter. Tu seras maman, bientôt, j’en suis sûre!!!! Je te fais plein d’énormes bisous

    • Merci…
      Tu sais je pensais vraiment avoir déjà fait mes preuves avec la psy, d’ailleurs elle avait été top, convaincue et m’avait dit qu’elle défendrait mon dossier. Mais ma « jeunesse » (ahaha on se marre) me fait défaut. j’y pense à l’Espagne bien sûr, à Barcelone, c’est ce que je m’étais dit au tout début, moins contraignant, plus cher. Tu parles de laquelle toi ? Je ne lâche pas tu sais mais ce soir je me sens déçue et mal jugée, j’ai l’impression d’être jugée sur un chiffre (mon âge) et pas sur une détermination. Etre maman bientôt, j’aimerais tellement te croire…
      Merci pour tout, bisous

      • Je pense, mais ça n’est que mon avis, qu’elle était convaincue mais que c’est en staf qu’elle n’a pas réussi a convaincre. Vous avez eu un réel féeling, et parfois d’écrire un sentiment profond face a des personnes plus cartésiennes (ou des hommes tout simplement sans vouloir faire ma féministe de base) ça n’est pas évident. Elle demande plus de factuel c’est bien la preuve qu’elle y croit elle aussi. Bats toi Nounette je sais que c’est dur mais ça va payer c’est sur! Pour les cliniques ont peut en parler par mail si tu veux : carotteenpma@gmail.com
        Gros bisous

      • J’aime à croire ta version, parce que c’est vraiment ce que j’avais ressenti. Mais c’est peut être trop avoir la grosse tête que de croire ça. Je sais que ce n’est pas non encore une fois, mais c’est comme si c’était un rattrapage, ma tête parmi 90 dossiers, ça paraît tellement énorme…
        A part lui redire que oui je suis sûre, que non je ne veux pas attendre 38 ans, je ne sais pas quoi lui dire de plus, je traverse mon pays pour avoir ce bébé, ma détermination pourrait effacer les frontières tiens ! Je t’envoie un mail dans la soirée oui demain… Gros bisous et merci, merci, merci ❤

      • Ce que j’ai écrit je le pense et ce que tu as ressenti n’est pas un hasard. Il est hors de question que tu attendes 38 ans! Je comprends que ça soit un coup dur… Devoir justifier quelque chose que l’on ne comprend même pas, qui vient du fin fond des entrailles… C’est tout simplement trop demander! Ton parcours ne sera pas simple mais tu y arriveras. En attendant il faut digérer c’est pas simple…

      • C’est drôle, je viens de t’envoyer un mail (et on a fait exactement le même coup avec Miliette en début de soirée). Je te confirme pour les 38 ans, hors de question !
        Le parcours est semé d’embûches disons, mais ce n’est pas à toi que je vais dire ça…
        On en est toutes là, différemment mais aussi difficilement, c’est d’ailleurs pour ça qu’on se comprend et qu’on se soutient…
        Je digère doucement, j’espère que Libramont m’y aidera à vrai dire. Mais pour ne pas sombrer, comme je te l’ai écrit, je reprends contact avec l’Espagne. J’ai trop peur de ne plus avoir rien du tout pour ce projet qui me fait avancer…

  11. La psy a juste besoin que tu lui dises ce que tu nous dis ici aujourd’hui. Que tu es prêtes. Donne lui les réponses qu’elle attend. Tu en es capable. Courage ma jolie

    • C’est ce que je pensais déjà avoir fait, c’est ce que j’ai fait… Je crois qu’elle aimerait que j’ai 5/6 ans de plus pour que ça passe sans problème.
      Mais cette attente, ce jugement est difficile. J’ai de l’énergie à revendre mais il m’en faut tellement pour la suite…

    • J’espère pouvoir les convaincre. C’est bizarre de se dire qu’en France je suis quasi vieille pour mes amis parents et qu’en Belgique je suis trop jeune, c’est à y perdre la tête…
      Merci, bisous

      • Comme quoi tout est relatif… L’AS pour l’adoption nous a dit qu’on était hyper jeunes par rapport aux autres couples (parfois de 50 ans !).
        Tu vas y arriver Nounette, je crois en toi ! 🙂

      • Mais en fait on n’a jamais l’âge qu’il faut dans ce pays !!!
        Bon sang mais qu’est ce qu’il faut faire !? (ah oui se taper des moches dans les bars, j’oublie à chaque fois…)
        Merci de croire en moi, parce que moi moyennement ce soir…

  12. Arfff…je suis d’accord avec Biquette, ça fait chier…et puis d’ailleurs, tout ça, là, fait chier. Tout ce système de merde. D’être obligée de mentir, ou d’aller à l’étranger, tout ça parce qu’à l’heure où nos trippes nous réclament un bébé, on ne fait pas partie de celles qui ont eu la chance de trouver l’homme de leur vie pour le leur faire.
    Malheureusement dans nos parcours l’attente est notre première compagne de route.
    Surtout, surtout Nounette, ne te laisse pas abattre au premier contre-temps sur ton chemin…car il y en aura peut-être d’autres (même si je te souhaite que non), ça fait partie du truc, et il faut que tu gardes une belle énergie pour le meilleur!

    • Tu sais à quel point je suis d’accord…
      Aujourd’hui j’aurais envie de hurler ma colère mais j’ai choisi les larmes (pas assez de force pour tout faire apparemment).
      L’attente je sais qu’il va falloir que je vive avec, mais tu vois attendre même de savoir si oui ou non ce bébé pourra se faire en Belgique est tellement difficile. J’aimerais au moins avoir les réponses, et prendre des décisions.
      Ce soir je suis abattue oui, mais tu me connais, demain je relèverai la tête. Mon énergie se consume malgré tout mais si Libramont dit non, j’ai peur de m’écrouler..
      ça ira mieux demain, j’espère

  13. Arf. Déçue pour toi. J’ai envie de dire que c’est tellement injuste car effectivement, en payant un peu plus, en allant en Espagne, le parcours est bien moins contraignant. Je t’aide pas la. Alors pour t’aider, je te fais un calinou…

  14. Encore plein de courage pour l’attente…encore et toujours. Quel parcours difficile, quel détermination, tu sauras la convaincre cette psy c’est évident. Mais je comprends ta déception et ta frustration, c’est si long, ça met les émotions, les nerfs et la patience à rude épreuve 😦
    Je t’embrasse

    • Il en faut de la patience (et dire que ma mère dit souvent que je n’ai pas cette qualité, ça va finir par venir par la force des choses !)
      parcours difficile car sentiers « hors normes ».
      Je suis déçue oui, c’est long et fatiguant, mais ce bébé tant attendu verra le jour, je veux continuer d’y croire et les obstacles ne m’arrêteront pas, pas pour essayer en tous cas..
      Merci pour ton soutien, bisous

  15. C’est moche Nounette. Putain, mais ils peuvent pas prendre une décision à un moment donné sérieux? Je crois que tu as montré suffisamment patte blanche, ton projet n’est pas un caprice. Je suis tout de même intimement persuadée que tu auras des retours positifs. C’est sûr. Ca ne peut en être autrement. La bise,

    • Je suis bien d’accord avec toi ! On l’attend cette décision bon sang de bonsoir !!! (ah ben voilà je parle comme une mémé, ça va peut être jouer dans mon dossier !!)
      Un caprice ça non, mais ça ne semble pas suffire…
      J’ai envie de te croire pour les retours positifs…
      Des bisous et merci…

  16. Nounette je suis désolée de ce contre-temps. J’imagine à quel point c’est décevant, devoir convaincre encore… Je te souhaite d’avoir bientôt ta réponse positive. Bises.

  17. Courage ma belle! J’espère qu’au final tu seras prise. C’est dur toute cette attente, c’est dur de se justifier pour quelque chose d’aussi personnelle. Courage et j’espère qu’auj ça va bcp mieux.
    des bisous

    • Merci…
      Ton attente ou la mienne sont différentes mais tout aussi difficiles. On se tient la main, encore, on continue nos routes ensemble.
      Ca va mieux aujourd’hui, j’espère que tu vois un peu de ciel bleu toi aussi.
      Je t’embrasse fort

  18. Putain mais pour qui se prennent ils sans déconner ? Pour avoir à « juger » de la sorte ta motivation et tes envies ?! Je suis mal mal mal pour toi mais ne te décourage pas, c’est une embûche comme une autre, comme celles que tu as déjà eu et comme les prochaines à venir. Reprend du poil de la bête et ce problème à bras le corps ! Encore reculé et du temps devant toi ? Pas grave, y’a pas le choix, profite en pour faire pleins d’autres choses, et pour préparer ce put*** de rendez vous avec cette put* de psy. Et ton heure viendra c’est promis. Je sais que c’est pas facile, mais ne te décourage pas. La vie ce n’est pas d’attendre que le soleil revienne, c’est d’apprendre à danser sous la pluie ma jolie…..plein de courage. Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s